Catali Antonini / Persian Alexandria

D’origine corse, Catali Antonini, très attachée au jazz européen, revendique son appartenance à ce mouvement et s’inscrit au croisement de l’école italienne, très mélodiste, et de la musique improvisée.

Elle se produit au sein du Antonini Trio et Quartet dans de nombreux festivals, remporte le 2e prix du concours ALLUM’JAZZ (1999) et enregistre trois albums : «Academy house» (1996) avec comme invités les solistes de l’Orchestre National de Lyon, «Château de sable» (2001) avec comme invité le bassoniste Olivier Massot et «D’antre deux terres» (2005 – partenariat SACEM).

En parallèle de sa formation en technique vocale auprès d’Annie Trolliet-Cornut, elle s’intéresse au chant de l’Inde du Nord avec Yvan Trunzler et étudie l’harmonie jazz au CNR de Lyon.
Finaliste du concours européen de l’Orchestre National de Jazz en 2000 (Dir. Paolo Damiani), elle obtient son Diplôme d’Etat de professeur de Jazz en 2007.

Elle participe à la création de divers spectacles en lien avec la Danse avec des artistes tels que : Denis Plassard (Cie Propos), Clémentine Deluy et Thusnelda Mercy (Cie Pina Bausch), Marc Neff (Cie De visu), Carla Frison (Cie Aqui et là) et avec le Théâtre notamment dans le cadre de l’écriture du spectacle «Rhapsodie lapidum», commande du Museum de Lyon.

En tant qu’instrumentiste vocale, elle participe à différentes œuvres de Stéphane Pelegri telles que le «Concerto per Voce» (pour voix Mezzo-soprano amplifiée et orchestre symphonique), «Ghardaïa Suite» (pour Jazz trio et 30 percussionnistes – CNR de Chalon-sur-Saône), «Ellora Suite» (pour Jazz trio et ensemble éclectique – Rencontres Musicales de Savoie) ainsi qu’à la pièce contemporaine d’Olivier Massot «À travers l’ennui» (création au CNSMD de Lyon).

En 2003, elle enregistre un album solo: «Parole», projet sur des arrangements jazz de chansons populaires du bassin méditerranéen avec Alfio Origlio, André Ceccarelli, Rémi Vignolo et Stéphane Pelegri.

En 2009, elle est invitée par l’Ensemble de Cuivres et Percussions de l’Orchestre national de Lyon dans le cadre d’un hommage à Billie Holiday lors de concerts et de l’enregistrement du CD «Tribute to Lady Day».

En 2012, elle enregistre «The last Etruscan», un album de compositions en duo avec Stéphane Pelegri (percussions).

On a pu l’entendre avec l’Ensemble de Cuivres et Percussions de l’Orchestre national de Lyon ainsi qu’avec divers musiciens tels que: Marcus Printup, Victor Goines, Wycliffe Gordon, Satoshi Takeshima, Nico Morelli, William Galison, Didier Del Aguila, Michel Zenino, Mario Stantchev, Andy Barron, Eric Echampard, Roger Guerin, Alfio Origlio, Remi Goutin, Yvan Oukrid, Stefano Nunzi, Andrea Nunzi, Eric Prost, Laurent Richard, Pascal Berne, Manu Vallognes, Herve Meschinet, Chris Levan, Diego Imbert…etc.

http://www.cataliantonini.com

Klarthe Records Jazz / Persian Alexandria
http://www.klarthe.com/index.php/fr/e…

Catali Antonini : Voix
Eric Prost : Saxophone ténor
Stéphane Pelegri : Fender Rhodes, Piano, Percussions
Pascal Berne : Contrebasse
Yvan Oukrid : Batterie